Actualités littéraires

Bookmakers : trucs et astuces d’auteurs


Depuis quelques mois, la branche Arte Radio de la chaîne culturelle franco/allemande bien connue, diffuse un podcast centré sur les auteurs : Bookmakers.
Une rencontre où, plus qu’eux-même, c’est leur propre fonctionnement que ces auteurs vous dévoilent. Leurs trucs et astuces. Leurs moments de vie d’écrivains.

Entre les conseil d’éditeurs, la structure d’un roman, ou la construction d’une intrigue, suivez Alice Zeniter (L’art de perdre – Goncourt 2017) et Philippe Jaenada (La Serpe – prix Femina 2017), dans ces podcast de 20 à 35mn.

Bookmakers : Tristan Garcia (4/4) Bookmakers

Tristan, le constructeur Bookmakers #4 – L’écrivain du mois : Tristan GarciaÀ l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Originaire de Toulouse, ce romancier et professeur de philosophie installé à Lyon se fait connaître à 27 ans avec « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les ravages du sida dans le Paris des années 90, distingué du prix de Flore et traduit en quatre langues. Dans ses romans, ce fan de science-fiction et de littérature de genre écrit sur nos futurs, l’ultragauche, les sports oubliés ou un singe surdoué, sans oublier ses essais théoriques sur le droit des animaux, l’intensité, le sens du collectif ou la série « Six Feet Under ». En 2015, son recueil magistral de sept histoires fantastiques, paru sous le titre « 7 », reçoit le prix du Livre Inter et s’écoule à 60 000 exemplaires.En partenariat avec Babelio (4/4) Tristan, le constructeur Des romans, des nouvelles et des pavés de métaphysique. Au total : quinze bouquins publiés en l’espace de douze ans, sans oublier des préfaces, des conférences et des articles à la pelle que l’on compile déjà en recueil. À 39 ans, Tristan Garcia dit souvent que l’écriture de tous ses ouvrages – qui auraient grandi « comme un toit de tuile », les uns sous les autres – fut « assez anarchique ». Il dit parfois aussi qu’il lui aura fallu « dans chaque roman, rater quelque chose pour en retirer un savoir-faire ». Mais comment fait-il, sérieusement, pour écrire autant ?Dans ce quatrième et dernier épisode, ce professeur de philosophie lyonnais, qui refuse farouchement de se professionnaliser en tant qu’auteur, ce mélomane et cinéphile compulsif, qui vit sans téléphone et ne s’exprime jamais sur les réseaux, détaille sa relation complexe au milieu littéraire, à l’argent ou à son propre corps, frappé de névralgie faciale en écrivant sept cents pages… sur « l’histoire de la souffrance ». Tristan Garcia imagine enfin l’écrivain qu’il sera en 2040, convoqué par « le tribunal de sa propre jeunesse ». Enregistrements : juillet 20 – Entretien, découpage et lectures : Richard Gaitet – Prise de son : Arnaud Forest – Montage : Sara Monimart – Réalisation, musique originale et mixage : Samuel Hirsch – Illustrations : Sylvain Cabot – Production : ARTE Radio
  1. Bookmakers : Tristan Garcia (4/4)
  2. Bookmakers : Tristan Garcia (3/4)
  3. Bookmakers : Tristan Garcia (2/4)
  4. Bookmakers : Tristan Garcia (1/4)
  5. Bookmakers : Delphine de Vigan (3/3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.